60 millions

D’ENTREPRENEURS

Avoir l’accord de sa banque pour un investissement locatif

Vous souhaitez devenir un pro de l’investissement locatif ? Mais pour cela, il va vous falloir des fonds. Obtenir un emprunt n’est pas si facile, car il faut réussir à avoir l’accord de sa banque.  Dans cet article, vous trouverez des conseils pour monter un dossier en béton pour vos biens immobiliers.

Alors, attrapez votre dossier et un sourire à toute épreuve, pour charmer votre banquier et obtenir un prêt grâce à nos conseils.

Que demander comme emprunt à la banque ?

Pourquoi demander un crédit pour investir dans l’immobilier? Quels types d’emprunt choisir ? Il existe bien des variables à étudier avant de se déplacer à la banque

Pourquoi emprunter ?

Avoir un prêt immobilier vous permettra de financer votre investissement locatif bien plus facilement. En effet, payer cash dans ces milieux reste compliqué, d’un point de vue légal. Vous pourrez ainsi financer votre projet, tout en plaçant des fonds sur d’autres supports, selon le montant du prêt.

De plus, le taux d’intérêt du prêt est le plus souvent inférieur au taux de rendement brut de votre placement immobilier. En ajoutant la rentabilité en capital, votre rentabilité nette globale devient supérieure au cout de votre emprunt. Vous serez donc bénéficiaire.

Enfin, vous disposerez d’intérêts d’emprunt déductibles des loyers à déclarer aux impôts. Vous pourrez ainsi diminuer votre base imposable et optimiser votre fiscalité.

Différents types de crédits possibles

Il existe plusieurs types de prêts possibles. Le crédit amortissable permet de rembourser en même temps le capital emprunté et les intérêts. Formule classique, ce crédit propose un plan de financement qui permet le remboursement étalé dans la durée.

Le crédit in fine permet de rembourser les intérêts chaque mois, et le capital à la fin du crédit. Ainsi, il propose des mensualités plus faibles car elles ne contiennent que les intérêts et primes d’assurance.  Avec ce crédit, il faut pouvoir rembourser l’intégralité du capital à la date prévue.

C’est pourquoi on l’associe à un placement, qui est souvent une assurance vie. Ainsi, vous pourrez atteindre la somme demandée à la date finale. 

Demander un prêt à la banque

Emprunter dans un établissement bancaire n’est pas quelque chose que l’on fait à la légère. Il existe des considérations à prendre en compte.

La capacité d’endettement doit être calculée selon vos revenus globaux et les charges que vous avez. Attention, une fois ce calcul fait, votre taux d’effort ne doit pas dépasser les 35%. De plus, les banques intègrent les revenus locatifs provenant de l’investissement à venir.

Vous devez être en mesure de payer vos mensualités même si vous avez des problèmes de locataire. Ainsi, prévoyez une marge de manœuvre pour vos imprévus. Vous pouvez placer des fonds personnels dans votre investissement pour emprunter moins ou sur une durée plus courte à la banque.

Fixez votre effort d’épargne sur la durée de votre remboursement. Emprunter sur 25 ans à 55 ans ne présente pas d’intérêts si vous investissez pour votre retraite par exemple. Le taux de crédit investisseur peut être un peu élevé, mais ce surcout est compensé par les avantages fiscaux de la loi Pinel.

Les banques examinent votre projet avant de vous accorder ce prêt. Elles vérifient par exemple l’existence de la demande locative, la fiabilité de votre projet, le dynamisme du marché, etc. Elles souhaitent réduire les risques pris en vous accordant ce crédit immobilier.

Enfin, vous pouvez réduire négocier les taux d’intérêts, les frais de dossier et les pénalités de remboursement avec votre banquier. Faites jouer la concurrence en faisant appel à un courtier. Il examinera votre dossier et le validera avant de le présenter à ses banques partenaires.